1. Home
  2. Actualités
  3. Les phtalates dans les matériaux en contact avec les aliments
juillet 11 2022

Les phtalates dans les matériaux en contact avec les aliments

News

Les phtalates forment une famille de produits chimiques synthétiques dont les utilisations sont très variées, allant des produits de consommation aux produits industriels. Il existe différents types de phtalates et ils sont généralement utilisés comme plastifiants pour rendre les plastiques, tels que le PVC, plus souples et plus durables.

Bien que les phtalates soient surtout utilisés comme plastifiants, on les trouve aussi, par exemple, dans les adhésifs, les mastics, les peintures, les matériaux en caoutchouc, les fils et les câbles, les revêtements de sol, les emballages, les matériaux en contact avec les aliments, les dispositifs médicaux et les équipements sportifs.

En raison de leur large utilisation, les phtalates peuvent être trouvés presque partout dans notre environnement. Nous sommes exposés aux phtalates par les aliments, la peau et l’air. Comme les phtalates ne sont pas chimiquement liés aux matériaux auxquels ils sont ajoutés, ils peuvent facilement être lessivés ou s’évaporer. Tous les phtalates n’ont pas fait l’objet d’études approfondies, mais il est prouvé que certains d’entre eux sont nocifs pour notre santé car ils peuvent, par exemple, interférer avec notre système hormonal et provoquer des allergies. Par conséquent, l’utilisation de certains phtalates est déjà réglementée en Europe et dans le monde.

L’utilisation de ces produits chimiques dans les articles est limitée dans l’UE/EEE à partir de juillet 2020, en raison de leurs propriétés de perturbation endocrinienne.

L’EFSA a publié le 12 mai 2022 un avis scientifique sur cinq phtalates dont l’utilisation est autorisée dans les matériaux plastiques en contact avec les aliments (FCM) et qui avaient été évalués par l’EFSA en 2005. Ces cinq substances sont connues sous les noms de DBP, BBP, DEHP, DINP et DIDP :

  • di-butylphtalate (DBP) – FCM n° 157
  • butyl-benzyl-phtalate (BBP) – FCM n° 159
  • phtalate de bis(2-éthylhexyle) (DEHP) – FCM n° 283
  • di-isononylphtalate (DINP) – No 728 du FCM
  • di-isodécylphtalate (DIDP) – FCM No 729


Les experts de l’EFSA ont fixé un nouveau niveau de sécurité – une dose journalière tolérable (DJT) de groupe – pour quatre des cinq phtalates (DBP, BBP, DEHP et DINP) de 50 microgrammes par kilogramme de poids corporel (µg/kg pc). Le cinquième phtalate de l’évaluation, le DIDP, n’affecte pas les niveaux de testostérone chez les fœtus, l’EFSA a donc fixé une DJT distincte de 150 µg/kg pc par jour sur la base de ses effets sur le foie (comme dans notre évaluation de 2005).

L’EFSA a conclu que l’exposition actuelle à ces cinq phtalates à partir de l’alimentation n’est pas préoccupante pour la santé publique. L’exposition alimentaire au groupe des DBP, BBP, DEHP et DINP pour les consommateurs moyens est de 7 µg/kg pc, soit sept fois moins que le niveau de sécurité, tandis que pour les grands consommateurs, elle est de 12 µg/kg pc, soit quatre fois moins. Pour le DIDP, l’exposition alimentaire des grands consommateurs est 1 500 fois inférieure au niveau de sécurité.

Malgré ces conclusions, l’EFSA a commencé à mener des travaux préparatoires pour la réévaluation des phtalates, des substances structurellement similaires et des substances de remplacement qui sont potentiellement utilisées comme plastifiants dans les matériaux en contact avec les aliments (FCM). Ce mandat inclut une demande de prise en compte des données de migration dans le contexte de l’évaluation de l’exposition alimentaire. À cette fin, l’EFSA entend collecter les résultats obtenus dans le cadre d’études expérimentales sur les MCA avant leur utilisation réelle, par exemple des tests sur la migration des plastifiants des MCA à l’aide de simulants alimentaires ou des tests sur la concentration des plastifiants dans les MCA.

Les autorités alimentaires nationales, les instituts de recherche, les universités, les exploitants du secteur alimentaire et les autres parties prenantes sont invités à soumettre des données sur la migration ou la présence de plastifiants (phtalates, substances structurellement similaires et substances de remplacement) dans les MFC. Un projet de liste de substances identifiées comme plastifiants potentiels (EFSA CEP Panel, 2022 – en cours de publication), et donc prises en compte dans le cadre de cet appel à données, est disponible sur https://doi.org/10.5281/zenodo.6519824. (Ex : Phtalates, Téréphtalates, Citrates, Benzoates).

L’EFSA ouvre une consultation publique jusqu’au 7 juillet 2022- Projet de protocole pour l’évaluation des dangers dans le cadre de l’évaluation des risques des phtalates, des substances structurellement similaires et des substances de remplacement potentiellement utilisées comme plastifiants dans les matériaux et objets destinés à entrer en contact avec des denrées alimentaires.

Nos laboratoires peuvent vous aider à en savoir plus sur la présence de phtalates et à quantifier leur présence.

REFERENCES

Share it with your network
Découvrez notre présence en France et à l'international
Voir nos lieux
Mérieux NutriSciences recrute Rejoignez-nous
Nous rejoindre