echantillon.png
20 Mars 2019
|   MARKET NEWS
Nouvelle version de la norme NF EN ISO 18593

Nouvelle version de la norme NF EN ISO 18593 : Microbiologie des aliments - Méthodes horizontales pour les techniques de prélèvement sur des surfaces, au moyen de boîtes de contact d'écouvillons 

Cet article reprend les principaux changements pour la réalisation des prélèvements de surface en milieu agroalimentaire suite à la parution de la nouvelle version de la norme ISO 18593. Les principales modifications portent sur les notions d’efficacité des plans de contrôle avec en parallèle l’utilisation de techniques adaptés

Une nouvelle version de la norme NF EN ISO 18593 de 2004 est désormais disponible ; cette version précise davantage les modalités de réalisation de ces techniques de prélèvement et modifie également des dispositions présentes dans l’ancienne version.

Dans le paragraphe portant sur le principe de la méthode, l’accent est mis sur le fait que des programmes d’échantillonnage ou techniques de prélèvement inefficaces peuvent entrainer la non-détection de micro-organismes pourtant présents. Les techniques décrites portent sur la réalisation de prélèvements à l’aide de chiffonnettes ou d’éponges, d’écouvillon ou de boites contact. Concernant les modes opératoires de prélèvement, il est préconisé de réaliser ces prélèvements plutôt sur des surfaces humides et sales ainsi que sur des surfaces difficile d’accès. Ce choix du lieu de prélèvement est également fonction du process et de l’historique des résultats.

Dans le cas de détection, le prélèvement sera réalisé sur la surface la plus grande possible (1000 à 3000 cm2). Ces prélèvements auront lieu soit pendant ou après la production soit après nettoyage/ désinfection. Dans ce dernier cas, le choix de la méthode analytique de détection sera orienté en tenant compte de la présence éventuelle de bactéries viables non cultivables ; dans ce cas, les méthodes PCR seront à privilégier au détriment des méthodes culturables sur boîte.

Les contrôles les plus fréquents seront réalisés dans les zones où le produit est exposé. Ces zones de prélèvement doivent être spécifiées et décrites avec précision. Pour les prélèvements par écouvillons, éponges ou chiffonnettes le transport doit être réalisé en froid positif (températures comprises entre 1 et 8°C). Les analyses seront réalisées de préférence 24 H après le prélèvement mais possible jusqu’à 48 H (stockage à 3 +/-2°C) ce qui, contrairement à l’ancienne version, permet de rendre les résultats sous accréditations (à condition que la méthode utilisée soit accréditable) sur des prélèvements effectués 48 H avant leur mise en analyse.

Notre équipe de consultant est à même de vous aider dans la mise en place de plan d’échantillonnage adapté à votre process et au risque potentiel de contamination de vos productions par les conditions environnementales. L’efficacité de votre plan de contrôle sera renforcée par un choix de méthodes d’analyses adaptées à vos productions, à vos contraintes de délai et à vos contraintes économiques.

POUR VOUS ACCOMPAGNER :

Nos experts Mérieux NutriSciences, ont été spécifiquement formés à cette problématique et équipés de nouvelles technologies sont capables de venir diagnostiquer la présence ou non de biofilms dans votre cuisine et de vous proposer un protocole de nettoyage adapté, ainsi que des éléments de prévention et de traitement pour éviter la nouvelle installation de biofilm dans votre établissement. Pour en savoir plus sur les analyses microbiologiques, rendez-vous sur la rubrique analyses microbiologiques.

Notre article vous a intéressé ? Vous serez peut être intéressé par notre webinar gratuit sur l’impact de la loi Agriculture et Alimentation sur la surveillance de l’environnementCe webinar aura lieu le jeudi 11 avril prochain de 14h30 à 15h30. Il sera animé par Christophe Dufour et Patrick BèleINSCRIVEZ-VOUS !

Recevez l'intégralité de notre Brèves Infos n°26 en remplissant le formulaire ci-dessous :