sans_titre_2.png
16 Mai 2019
|   MARKET NEWS
Le livre blanc : comment faciliter le développement de vos produits dans un environnement réglementaire

Développer un nouveau produit alimentaire dans un contexte international est un challenge de rapidité, d’efficacité et de rigueur réglementaire. Des fiches techniques matières premières au packaging du produit, les informations s’échangent, se centralisent et s’analysent pour un « time-to-market » optimal ! La lecture de notre livre blanc par Mérieux NutriSciences et Lascom vous donnera quelques clés pour gagner en sécurité et réactivité.

La réglementation dans le secteur de l’alimentaire évolue continuellement, avec des différences significatives en fonction des pays de commercialisation. Ces évolutions réglementaires concernent toutes les étapes du développement des produits, de la R&D au marketing, en passant par la qualité et l’approvisionnement. Les nonconformités liées à la composition des produits ou l’étiquetage peuvent être coûteuses et dommageables pour l’image de la marque.

Pour assurer un développement de produit efficace, il est essentiel de mettre en place et de suivre le cadre réglementaire tout au long du cycle de vie du produit. Cela nécessite un réseau international d’experts réglementaires dans le but de partager des informations structurées, assurer la continuité des données allant des fournisseurs aux clients.

En collaboration avec l’entreprise Lascom, Mérieux NutriSciences a écrit un livre blanc sur ces sujets relatifs au développement et export des produits.

Un cadre législatif de plus en plus restrictif

En fonction de la catégorie de produit, certains additifs ou ingrédients ne peuvent pas rentrer dans la composition des produits et selon le pays destinataire, ces contraintes peuvent être différentes.

Pour l’Union Européenne, nous avons une réglementation spécifique pour les additifs autorisés : UE 1333/2008 où certaines catégories de produits comme le chocolat ou les jus de fruits sont définies

.
Aux USA ou Canada, les standards vont être différents pour certains ingrédients. Exemple : teneur en lactosérum dans le chocolat au lait Pas de limite en Europe mais au Canada, la teneur doit être < 5%.

Pour le volet étiquetage, nous pouvons aussi voir des différences entre les pays. Pour exemple, en Europe, le règlement 1169/2011 cadre notamment l’étiquetage des allergènes des produits alimentaires pré-emballés. La liste est de 14 allergènes et ceux-ci présents volontairement dans la recette doivent être déclarés dans les ingrédients avec une mise en exergue graphique spécifique. Aux USA, cette liste d’allergènes est au nombre de 8 et la façon de les étiqueter est plus directive
dans le sens où il faut que l’allergène soit en gras et entre parenthèses derrière l’ingrédient source ou avec le terme contient.

Les déclarations nutritionnelles peuvent aussi être différentes en fonction des pays de commercialisation.

front_of_pack_mexique.jpg

Les déclarations nutritionnelles peuvent aussi être différentes en fonction des pays de commercialisation.

Les étapes du développement produit

Lors d’un appel d’offre, les fournisseurs doivent soumettre différentes propositions de recette en respectant à la fois les délais et le cahier des charges du client. Ils ne peuvent pas se permettre de perdre du temps à rechercher l’information voire à la demander à leurs propres fournisseurs, l’information doit être centralisée et structurée.

De l’idée d’un produit jusqu’à la dernière étape de son cycle de vie, la moindre action sur le moindre élément du produit peut avoir des conséquences sur tout le reste de la chaîne. Par exemple, remplacer une matière première par une autre, qui introduirait un nouvel allergène, impactera tous les produits finis utilisant cette matière première.

Pour disposer en permanence des spécifications exactes des éléments du produit, il est nécessaire de rassembler et structurer les données et documents de manière cohérente.

image_article_livre_blanc.jpg

En utilisant des outils collaboratifs avec les fournisseurs, ces derniers peuvent ainsi renseigner leurs informations en accord avec les contraintes et modalités d’usage.
Ces outils peuvent être utiles pour le développement du packaging afin d’assurer que toutes les caractéristiques requises ont bien été respectées.

Une collaboration à tous les niveaux est indispensable pour garantir la conformité du produit.

Téléchargez gratuitement notre livre blanc exclusif réalisé par Mérieux NutriSciences en collaboration avec l’entreprise Lascom en cliquant sur l'image ci-dessous :

visuel_whitepaper_lascom3.png

Contactez-nous pour en savoir plus sur nos services réglementaires et d'étiquetage ainsi que pour nos solutions de conseil et d'analyse par mail : conseil.reglementaire@mxns.com